Vous êtes ici : accueil >> Conseils

Nos conseils


Avant toute réalisation, veillez à respecter certaines règles liées aux procédés d’impression industriels.
Les conseils apportés ci-dessous permettent de créer des fichiers exploitables.
Ils sont un gage de qualité et de conformité avec le produit que vous attendez.

  • Respect des couleurs.
  • Maintien des polices de caractères.
  • Optimisation de la qualité d’impression.
  • Respect des délais.

Les couleurs 


Définition de l'espace colorimétrique.

RVBRVB 
Ensemble des couleurs obtenues par diffraction de la lumière. Un prisme, un arc en ciel ou un écran adressent à l'oeil une partie du spectre lumineux.
- 100 % de lumière = Blanc.
- 0 % de lumière = Noir.
L'addition des 3 couleurs de bases (Rouge vert et bleu) tendent vers le blanc. Les couleurs sont ditent additives. Nous les utilisons uniquement pour l'affichage à l'écran car toutes ne sont pas imprimables.


CMJNCMJN 
En superposant habilement 4 couches d'encre de couleurs primaires (cyan, magenta, jaune et noir), on parvient à restituer un large éventail de couleurs. La quadrichromie est née, et avec elle, l'imprimerie moderne. Dans ce cas nous sommes en mode "soustractif", plus de couleur = moins de lumière.
- 0 % de couleur CMJN = Blanc (la surface du papier).
- 100 % de couleur CMJN = Noir.


PantonePANTONE®
Gamme de couleurs supplémentaires utilisable en imprimerie pour obtenir un résultat inaccessible en CMJN telles que les couleurs pastels, fluos, dorées ou argentées...


Les limites de certains logiciels.


Pour la création de vos documents, choisissez de préférence, des logiciels capables de gérer les différents espaces colorimétriques tels que : Quark Xpress, Indesign, Photoshop, illustrator…
Attention ! Pensez à choisir votre espace au commencement de votre projet.

Les logiciels de bureautique (Microsoft Office ou Open office) génèrent des fichiers en RVB. Il est donc impossible de garantir un respect des couleurs.




Les fonds clairs, les images en filigrane.

teinte claireLes teintes claires sont parfois difficiles à reproduire. Pour obtenir un rendu satisfaisant, les valeurs CMJN doivent se situer entre 5 % et 10 %.
Au dessous de ces valeurs, la couleur risque de ne pas s’imprimer, au dessus elle risque d’être dominante.
Pour un gris neutre, utilisez uniquement du noir (exemple : C=0 % M=0 % J=0 % N=8 %).  


Obtenir un fond noir très dense.

bleu de soutientSans l'utilisation d'un bleu de soutien pour rehausser l'applat noir, celui-ci peut paraître un peu plat. Avec 40 % de cyan "en sous-couche" dans le fond noir à 100 %, celui-ci paraîtra plus profond.



Le calcul de la surcharge.

Il ne faut pas dépasser 240 % de charge d'encre.

Comment calculer la charge d'encre ?
C : 50 % M : 80 % J : 100 % N : 50 % = 280 % = surcharge de 14,3 %
C : 43 % M : 69 % J : 85 % N : 43 % = charge abaissée de 14,3 % = 240 %


La surcharge pose plusieurs problèmes :

  • Temps de séchage beaucoup plus important.
  • Maculage pendant le façonnage.
  • Trace d’encre sur les doigts lors de l’utilisation du document.
  • Risque de "bouchage" des caractères fins en réserve.
  • Pour une impression en numérique, il est difficile voir impossible d’imprimer sur des papiers couchés en faible grammage.

Calibrage de l'écran.

Il suffit de se rendre au fond d’un grand magasin, face au mur d’écrans TV qui s’offrent à vous, pour constater que chaque écran a un rendu de couleurs différent.
Pour obtenir les bonnes couleurs, optimisez votre espace de travail.

Tout d’abord, travaillez proche de la lumière du jour, sans être à contre-jour et en évitant les reflets. Une pièce trop sombre renforcera l’effet lumineux de l’écran.
Ensuite il vous faudra régler votre écran, la solution la plus sûre étant de le calibrer au moyen d’un logiciel dédié à cette tâche, ou mieux, à l’aide d’une sonde.


FRANCE DOCUMENT vous suggère 2 solutions :

L’outil de calibration FRANCE DOCUMENT : Recevez gratuitement notre palette de calibration par La Poste, et comparez-la à l'écran : Il ne vous reste plus qu’à régler celui-ci par comparaison.

Les sondes : Vous trouverez sur internet une multitude de sondes à des prix très variés pour calibrer efficacement votre écran. Pour cela, il vous suffit de taper "Sonde calibration écran" dans votre moteur de recherche favori.

Régler la dynamique des gris Régler les couleurs Commander la palette de calibration* Comparez avec la palette de calibration

* La palette de calibration est imprimée sur presse offset. Elle vous est offerte dans le but de vous sensibiliser à ce 1er maillon de la chaine graphique.


Les polices de caractères


Lorsque vous concevez un document, vous êtes parfois amené à utiliser des polices parfois exotiques. Chaque ordinateur possède ses propres polices de caractère qu'il est d'ailleurs possible de faire évoluer.
Quelques règles s'imposent afin d'éviter une substitution de police lors de l'impression des documents.



La substitution de police.

Les polices de A à ZSi vous utilisez une police très spécifique, il est possible que nous ne l'ayons pas "en stock" sur nos machines. Lors de l'impression, une police dite de substitution sera alors imprimée.
Afin de pallier à ce risque, plusieurs solutions s'offrent à vous. Elles vont dépendre du logiciel utilisé pour réaliser votre document.

Illustrator ou InDesign : selectionnez l'ensemble de vos textes, entrez dans le menu "texte" et choisissez l'option "vectoriser". Ou enregistrez le fichier en PDF.

QuarkXPress : joignez les polices nécessaires à la composition de la maquette. Ou exportez le fichier en PDF.

Open Office, ou Microsoft Office : Ces logiciels ne permettent pas de figer les polices dans le document.
Il faudra :
- soit les faire parvenir à part, en plus du document .
- soit générer un fichier PDF du document. Attention à cocher l'option "incorporer toutes les polices" dans le PDF.


Mon texte est en noir.

Votre document est en CMJN et votre texte est noir ? Préférez le noir 100 % à un noir en quadri : vous évitez ainsi toute "mauvaise superposition" des 4 couleurs qui composent votre texte. Evitez les tramés sur les petits caractères.

noir 100% VS noir quadri


La maquette en production


Images liées, images incorporées

Pensez à joindre les fichiers images sources liées á vos fichiers XPress ou InDesign, sans quoi l'impression se fera en basse définition.

Les formats de page, le bord perdu.

Votre maquette possède un fond de couleur ? L'image va jusqu'en bord de page ? Prévoyez un débord de 2 mm au minimum.
Exemple en image...



Ordre des pages pour l'impression d'une brochure.

Ne vous souciez pas de l'ordre des pages pour la réalisation d'une brochure : fournissez-nous un fichier page à page dans l'ordre de lecture. L'imposition est automatisée, ce qui évite les risques d'erreurs.



L'optimisation des fichiers.

Pour intégrer des images issues d'appareil numérique, du web (attention aux éventuels droits d'auteur), d'images numérisées, il est indispensable d'adapter la taille de l'image avant son insertion dans la maquette.

Exemple d'images brutes à intégrer dans une maquette :
- Image issue d'un appareil photo mesurant 50 x 75 cm dans une résolution de 72 dpi.
- Image scanée avec un scaner à plat mesurant 21 x 30 cm dans une résolution de 600 dpi.
- Image téléchargée sur internet mesurant 4 x 3 cm dans une résolution de 72 dpi.

Ouvrez les 3 images dans Photoshop et ramenez-les au format du bloc image de votre maquette. La résolution idéale est 300 dpi. Au dessous, l'image paraîtra pixélisée, au-delà votre fichier sera alourdi inutilement.


 

Utilitaires gratuits à télécharger

Transfert FTP Distiller PDF Retouche photo Suite Bureautique

Numérique ou offset ?
Ne vous posez plus la question, nous maîtrisons les 2 procédés !

Demander un devis

Utilitaires gratuits en ligne

Générer un code barre Retoucher une photo Télécharger une police

FRANCE DOCUMENT - 10, rue Pascal Xavier Coste - 13016 MARSEILLE
Téléphone : 04 91 09 59 43 - Fax : 04 91 09 59 49
Mail : impression@francedocument.com